Accueil Hillion L'association Fête de la moule 2015 La Mytiliculture Bénevoles Associations hillionnaises Archives Contact

Copyright® Les Amis de la Moule 2005 - 2017 - Mentions légales

La moule de Bouchot


Vers 1232, un Irlandais Patrice Walton fait naufrage dans un petit village au nord de La Rochelle: Charron ou Esnande ? Il plante pour survivre, des piquets soutenant des rets (filets) pour attraper des oiseaux. Sur ces piquets, viennent se greffer de petites moules qui grossirent rapidement. Remarquant cela notre irlandais multiplia les piquets, qu'il appelait "bout choat" le bouchot était né et le métier de boucholeur.

Et l'histoire commença. La modernisation des transports a développé cette profession et les échanges commerciaux.

En l'année 1956, une grave maladie, la mytilicula intestinalis, détruit 95% de la production de la baie de l'Aiguillon. Ce qui obligea presque tous les mytiliculteurs de Charron à s'expatrier, d'abord au Viviers sur mer (Cancale) dans l'Ile et Vilaine, à Saint Cast et Le Guildo dans les Côtes du Nord (Côtes d'Armor maintenant) et en 1964 en baie de Saint Brieuc ou furent commencées les 1ères implantations de pieux de chêne (les fameux bouchots) ou sont enroulées des cordes de naissains ( moules juvéniles) captés en Charente-Maritime. Après 18 et 24 mois ces moules sont commercialisables avec l'appellation "Moules de Bouchot élevées en France". d'une qualité exceptionnelle à chair savoureuse et tendre.

Depuis 1964, le métier a évolué: tant par le matériel, qui a permit de mécaniser le travail et par la création sur un site remarquable face à la mer, d'une zone mytilicole aménagée aux besoins et contraintes du métier de boucholeur et qui permet de célébrer la Fête de la Moule.

Avec une longueur de 100 Km de bouchots, la baie de Saint Brieuc fournit 10% de la production annuelle française entre mars et décembre, soit 3000 à 4000 tonnes. On distingue 2 races de moule: la moule sauvage ( Gallo provincialis) adaptée au climat local commercialisée de mars à juin et la moule cultivée (Mytilus edulis) vendue de juillet à décembre. Cette production mytilicole est gérée à Hillion par 9 familles de mytiliculteurs et fournit du travail à 25/30 employés permanents ou saisonniers.