Accueil Folies en baie 2017 Hillion L'association La Mytiliculture Bénevoles Associations hillionnaises Archives Contact

Copyright® Les Amis de la Moule 2005 - 2017 - Mentions légales

LES BÉNÉVOLES

Sans les bénévoles, la fête de la moule ne peut exister

Définition du bénévole

Le bénévole associatif est une personne physique qui, de sa propre initiative et de manière volontaire, décide d'agir dans l'intéret d'une assotiation, pour permettre à cette dernière de réaliser l'objet pour lequel elle a été constituée.

Un Grand merci à tous les bénévoles qui nous ont permis de réussir ces fêtes de la moule

‘L’activus benevolus est un mammifère bipède qu’on rencontre surtout dans les associations où il peut se réunir avec ses congénères ; les bénévoles se rassemblent à un signal mystérieux appelé « convocation ». On les rencontre aussi en petits groupes, dans divers endroits, quelquefois tard le soir, l’oeil hagard, le cheveu en bataille et le teint blafard, discutant ferme sur la meilleure façon d’animer une manifestation ou de faire des recettes supplémentaires pour boucler son budget.

Le téléphone est un appareil qui est beaucoup utilisé par le bénévole et qui lui prend beaucoup de son temps, mais cet instrument lui permet de régler les petits problèmes qui se posent au jour le jour.

L’ennemi héréditaire du bénévole est le «Yaqua» (non populaire) dont les origines n’ont pu être à ce jour déterminées. Le «Yaka» est aussi un mammifère bipède, mais il se caractérise par un cerveau très petit, qui ne lui permet de connaître que deux mots, « y’a qu’à », d’où son nom. Le «Yaqua», bien abrité dans la cité anonyme, attend. Il attend le moment où le bénévole fera une erreur ou un oubli ; c’est alors qu’il bondit pour lancer son venin. S’il l’atteint, celui-ci peut provoquer chez son adversaire une maladie très grave, le «découragement». Les premiers symptômes de cette implacable maladie sont rapidement visibles : absences de plus en plus fréquentes aux réunions, intérêt croissant pour son jardin, sourire attendri devant une canne à pêche et attrait de plus en plus vif qu’exercent un bon fauteuil et la télévision sur le sujet atteint.

Les bénévoles, décimés par le découragement, risquent de disparaître. C’est pourquoi ils ont été placés sur la liste des animaux en voie de disparition. Il n’est pas impossible que, dans quelques années, on rencontre cette espèce uniquement dans les zoos où, comme tous ces malheureux animaux enfermés, ils n’arriveront plus à se reproduire.

Les «Yaquas», avec leurs petits cerveaux et leurs grandes langues, viendront leur lancer des cacahuètes pour tromper l’ennui ; ils se rappelleront avec nostalgie du passé pas si lointain où ils pouvaient traquer le bénévole sans contrainte.’

Auteur(s) : Cyril PIERRE de GEYER

Autre définition du bénévole (citation)

Pour la dernière édition de la Fête de la Moule, pas de « Yakas » sur le site mais 250 bénévoles actifs et efficaces qui se sont dépensés sans compter pour que tout baigne … L’encadrement de 5 000 visiteurs nécessite une logistique et une organisation sans faille.

Chaque bénévole doit y trouver sa place : de l’accueil du public (parking et entrées) en passant par la tenue des stands (buvettes, restauration, activités pour enfants), la mise en place des structures (arrière-scène, tables, bancs, auvents), la réception et le confort des artistes, mais aussi le nettoyage du site, la sécurité… bref autant de secteurs clés qui demandent un grand renfort de main d’œuvre.

Pour affronter leurs tâches, nos bénévoles sont briefés au cours de réunions avant la fête et le jour même, ils sont accueillis dès le matin avec forces cafés et croissants sur le site de la fête. Une restauration spécifique, au calme mais toujours dans la bonne humeur, est prévue pour tous durant la journée.

Et après l’effort, le réconfort : en Septembre, les bénévoles se retrouvent autour d’un repas convivial et particulièrement animé au cours duquel se mêlent souvenirs, rires et chansons.